L'année du VIH: les 5 meilleures résolutions à prendre pour 2019

2018 était sans doute l'année de la PrEP. Plus que tout autre développement clinique, la prophylaxie pré-exposition au VIH (PrEP) a mis en lumière les progrès que nous pouvons faire non seulement pour traiter la maladie mais aussi pour fournir aux gens l'outil pour se protéger contre l'infection.

Non pas que ce soit la seule histoire qui ait fait la une des journaux en 2018. Nous nous sommes vus nous rapprocher du remplacement des thérapies traditionnelles par trois médicaments par deux. Nous sommes probablement sur le point d'avoir des médicaments anti-VIH à action prolongée qui ne nécessitent pas plus d'une injection tous les un à trois mois.

À la baisse, les preuves suggèrent que la résistance au médicament, le ténofovir, se renforce et que les contributions aux organisations mondiales de lutte contre le VIH diminuent alors que les États-Unis et d'autres partenaires du G12 adoptent le nationalisme au détriment de la coopération.

Et chaque jour, nous voyons la Loi sur les soins abordables minée et ébranlée par l'administration Trump, plaçant la santé des personnes atteintes de maladies chroniques, telles que le VIH, sous l'ombre de l'incertitude.

Pour que 2019 soit une année de bonne santé, il y a cinq résolutions que chacun devrait prendre:

1. Faites-vous tester aujourd'hui

Actuellement, aux États-Unis, il est recommandé que toutes les personnes âgées de 15 à 65 ans soient testées pour le VIH dans le cadre d'une visite de routine chez le médecin. Avec environ 200 000 Américains et plus encore non diagnostiqués pour la maladie, l'appel au dépistage universel n'a jamais été aussi fort.

Les options de dépistage comprennent des tests de dépistage du VIH combinés de nouvelle génération approuvés par le ministère de la Santé et des Services sociaux. Ce simple essai par piqûre au doigt peut réduire efficacement la période de fenêtre d'une moyenne de quatre semaines à aussi peu que 12 jours.

Des tests à domicile rapides et en vente libre sont également disponibles pour ceux qui pourraient autrement éviter les installations de test publiques. Bien qu'ils soient moins précis que les tests standard au point de service, ils peuvent fournir à une personne un plus grand sentiment d'autonomie et de confidentialité ainsi qu'une assistance téléphonique en cas de retour d'un test positif.

2. Commencez la thérapie du VIH dès aujourd'hui

2018 a été l'année où de nombreuses autorités sanitaires mondiales ont renouvelé leur appel à des tests et traitements universels. Le traitement ne doit plus être retardé en fonction du nombre de CD4. Aujourd'hui, le traitement au diagnostic assure non seulement une vie plus saine et plus longue, mais réduit considérablement le risque de transmission à un partenaire non infecté.

De plus, l'initiation précoce du traitement se traduit par une plus grande longévité chez les personnes vivant avec le VIH, l'espérance de vie étant désormais égale à celle de la population générale.

3. Obtenez et restez indétectable

Les avantages d'un traitement précoce s'étendent même à ceux qui ne sont pas infectés par le VIH. En soutenant une charge virale indétectable, une personne vivant avec le VIH est jusqu'à 96% moins susceptible de transmettre le virus à un partenaire non infecté.

Commencez par vous engager à une adhésion ininterrompue aux médicaments. Cela comprend des visites régulières chez le médecin et des tests de laboratoire ainsi que la recherche de soutien si vous avez du mal à faire face.

Aujourd'hui, seulement 65 pour cent des Américains sous traitement anti-VIH sont capables d'atteindre des charges virales indétectables. La conséquence de l'échec peut être énorme, entraînant une réduction de l'espérance de vie de 11 ans.

4. Prenez la PrEP

La PrEP est une stratégie préventive dans laquelle une dose quotidienne de Truvada peut réduire le risque de contracter le VIH d'une personne jusqu'à 92%. La PrEP est actuellement recommandée pour les personnes à haut risque d'infection, y compris les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes, les consommateurs de drogues injectables et les couples mixtes vivant avec le VIH.

Bien que l'adoption de la PrEP ait été lente depuis la première publication des recommandations en 2014, l'acceptation des consommateurs est en hausse. En 2018, une étude publiée par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) a rapporté que seulement 77000 Américains étaient sous PrEP, la moitié de ce qui était précédemment estimé et seulement 10 pour cent des 1,2 million de personnes qui, selon les CDC, bénéficieraient d'un traitement.

Malgré la lenteur de l'adoption, le taux de nouvelles infections aux États-Unis a baissé de 5,4% entre 2012 et 2016, tandis que l'adoption de la PrEP a augmenté de plus de 78% au cours de la même période.

Des programmes d'aide au co-paiement sont disponibles pour ceux qui sont éligibles, ce qui facilite l'accès à la PrEP pour ceux qui se voient refuser un traitement par leur assurance.

5. Soyez lié aux soins médicaux

Le VIH est une maladie chronique qui dure toute la vie, qui peut être traitée efficacement mais qui nécessite une surveillance médicale constante. L'échec du traitement est en grande partie un sous-produit de soins incohérents, où les personnes qui entrent dans le système et en sortent ont tendance à être plus pauvres que celles qui restent constamment prises en charge.

Une étude récente a montré que 68% des individus retenus étaient capables d'atteindre et de maintenir une charge virale indétectable contre seulement 43% de ceux qui ont abandonné volontairement le système.

Les obstacles aux soins du VIH sont souvent complexes, en particulier pour ceux qui ne peuvent se permettre le coût élevé du traitement contre le VIH. Mais il existe des solutions, non seulement pour les personnes à faible revenu, mais pour toutes les personnes qui luttent pour payer leurs médicaments ou leur assurance.

Commencez par découvrir les programmes d'assistance pour lesquels vous pourriez être qualifié et explorez de nouvelles stratégies pour trouver une couverture d'assurance à faible coût quelle que soit votre tranche de revenu.

Merci pour vos commentaires!

Verywell Health utilise uniquement des sources de haute qualité, y compris des études évaluées par des pairs, pour étayer les faits dans nos articles. Lisez notre processus éditorial pour en savoir plus sur la façon dont nous vérifions les faits et gardons notre contenu précis, fiable et digne de confiance.

  • Branson, B .; Owen, S .; Wesolowski, M .; et al. (2017) Tests de laboratoire pour le diagnostic de l'infection à VIH: recommandations mises à jour. Atlanta, Géorgie: Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

  • Hogg, R .; Althoff, K .; Samji, H .; et al. Augmentation de l'espérance de vie des personnes séropositives traitées aux États-Unis et au Canada, 2000-2007. PLoS One. 2013; 8 (12): e81355. DOI: 10.1371 / journal.pone.0081355.

  • Sullivan, P.; Smith, D .; Mera-Giler, R. et al. L'impact de la prophylaxie pré-exposition avec TDF / FTC sur les diagnostics de VIH, 2012-2016, États-Unis. 22e Conférence internationale sur le sida (AIDS 2018). Amsterdam; Pays-Bas; 23-27 juillet 2018; abstract LBPEC036.

Rate article
Laisser un commentaire