La fumée secondaire est-elle dangereuse?

La fumée secondaire, définie comme les particules et les gaz laissés par le tabac, est désormais considérée comme un danger supplémentaire pour les non-fumeurs en plus du tabagisme passif (exposition à la fumée secondaire). Des toxines telles que la nicotine, le cyanure, le plomb, les hydrocarbures aromatiques polycycliques et plus peuvent être présentes sur les surfaces où une personne a fumé longtemps après que la cigarette soit éteinte. Des études récentes suggèrent que les plus à risque sont les jeunes enfants. Nous examinerons les voies d'exposition courantes, les toxines spécifiques, comment éviter la fumée secondaire et comment l'enlever lorsque cela est possible.

Voies d'exposition

Il peut sembler évident que les substances qui restent après avoir éteint une cigarette peuvent être dangereuses. Après tout, la liste des additifs dans les cigarettes est franchement terrifiante. Mais il y a plus d'un mécanisme par lequel la fumée secondaire cause des problèmes.

Produits chimiques sur les surfaces

le premier itinéraire est plus facile à comprendre. Les produits chimiques qui restent après avoir fumé se posent sur n'importe quelle surface dans une zone où il y a eu fumage. Des études ont révélé que parmi les produits chimiques contenus dans la fumée secondaire, 11 sont des cancérogènes (substances capables de provoquer le cancer). Certains des produits chimiques qui ont été trouvés sur les surfaces après avoir fumé sont la nicotine, le cyanure, le polonium-210 radioactif, le plomb, l'arsenic, les hydrocarbures aromatiques polycycliques et le butane.

Dégazage

Une deuxième façon dont les toxines peuvent être préoccupantes avec la fumée secondaire est un processus appelé «dégazage». Le dégazage se produit lorsque des substances de fumée qui se sont déposées sur des surfaces (comme la nicotine) sont rejetées dans l'air. Grâce à ce processus, les résidus de tabac qui se sont accumulés sur les surfaces continuent d'émettre des toxines bien après que le tabagisme se soit produit.

Interaction avec l'environnement

En plus des produits chimiques toxiques qui sont présents sur les surfaces ou libérés dans l'air, une troisième voie d'exposition est lorsque de nouvelles toxines sont créées par l'interaction de substances dans la fumée secondaire avec d'autres produits chimiques présents dans l'environnement. Voici deux exemples d'interactions qui ont été documentées:

  • Lorsque la fumée secondaire réagit avec l'oxyde nitreux (provenant par exemple d'appareils à gaz ou de moteurs de voiture) dans l'air, créant des agents cancérigènes appelés nitrosamines.
  • Lorsque des composés organiques volatils (COV) dans la fumée secondaire réagissent avec l'ozone dans l'air pour créer du formaldéhyde parmi d'autres produits chimiques.

Comment l'exposition se produit

Il existe au moins trois façons d'exposer les personnes aux toxines de la fumée secondaire.

  • Inhalation: Les particules présentes dans la fumée secondaire peuvent être inhalées directement lorsque la surface sur laquelle elles se trouvent est perturbée. Le dégazage donne également lieu à des substances qui peuvent être inhalées.
  • Ingestion: Les particules qui atterrissent sur la nourriture ou les doigts peuvent être ingérées, mais les particules sur toute autre surface qui est touchée puis placée dans la bouche (en particulier dans le cas de l'exploration des tout-petits) peuvent entraîner une ingestion.
  • Absorption cutanée: L'absorption de substances à travers la peau peut sembler moins évidente au premier abord. Pourtant, à cette époque où nous avons des patchs pour la nicotine, les hormones et d'autres médicaments, il est clair que notre peau n'est pas une barrière solide aux substances de notre environnement.

On pense que les enfants courent probablement un plus grand risque d'exposition à la fumée secondaire que les adultes. Les agents cancérigènes de la poussière ont tendance à se déposer sur le sol, là où les enfants sont assis et jouent. Les enfants sont également plus susceptibles de mettre leurs doigts sur leur bouche après avoir touché des surfaces contaminées par la fumée secondaire

Un taux d'humidité élevé semble être protecteur dans une certaine mesure, de sorte que les personnes dans les régions où l'humidité est faible peuvent être plus à risque d'exposition.

L'ozone dans l'air varie également. Par exemple, la réaction d'hydrocarbures organiques volatils dans la fumée secondaire avec de l'ozone dans l'air serait plus préoccupante dans un avion que dans un véhicule au sol.

Dangers de la fumée secondaire

Il est trop tôt depuis la découverte de la fumée secondaire pour quantifier avec précision les risques. Étant donné que le Surgeon General des États-Unis déclare qu'il n'y a pas de niveau sans risque de fumée secondaire, et que la fumée secondaire contient bon nombre des mêmes toxines, il semble sage de dire que toute exposition à la fumée secondaire devrait également être minimisée.

Contrairement à la fumée secondaire, le risque de fumée secondaire peut en fait augmenter avec le temps, car davantage de toxines se déposent sur les surfaces d'une maison ou d'un véhicule.

Bien qu'il y ait des préoccupations, il est important de noter qu'une grande partie de nous savons à l'heure actuelle provient d'études réalisées en laboratoire ou avec des animaux. Bien que les effets observés dans une boîte de laboratoire ou une autre espèce ne prédisent pas nécessairement ce qui se produira chez l'homme, c'est un point de départ utile pour déterminer le rôle de la fumée secondaire dans la santé.

Une partie de l'inquiétude concerne également les preuves indirectes, la connaissance des produits chimiques liés aux cancers trouvés dans la fumée secondaire, mais ne sachant pas le rôle que la présence de ces produits chimiques dans la troisième main joue directement dans le cancer.

Les chercheurs viennent tout juste de commencer à évaluer les dangers potentiels, mais les résultats à ce jour comprennent:

Guérison des plaies avec facultés affaiblies

Il a été constaté que la fumée secondaire interfère avec la cicatrisation des plaies et aussi avec «l'élasticité de la plaie» – en d'autres termes, la rapidité avec laquelle une plaie guérira et quel type de cicatrice se formera.

Résistance à l'insuline

Études Chez la souris ont constaté que la fumée secondaire provoque des changements moléculaires dans les cellules (via le stress oxydatif) qui conduisent à la résistance à l'insuline (de manière simplifiée, le précurseur du diabète).

Cancer

Il existe des preuves précoces que la fumée secondaire peut augmenter le risque de cancer. Les nitrosamines – produits chimiques trouvés dans la fumée secondaire – au-dessus des limites recommandées par l'Environmental Protection Agency pour les enfants âgés de 1 à 6 ans se trouvent dans 77% des foyers où il y a des fumeurs. On pense que cela se traduit par 1 cas de cancer pour 1000 personnes.Il est important de noter, cependant, que cette recherche est encore très récente et que la plupart des produits chimiques contenus dans la fumée secondaire n'ont pas encore été étudiés de cette manière.

Maladie du foie gras

Exposition à la fumée secondaire Chez la souris peut entraîner une stéatose hépatique, qui à son tour peut entraîner une cirrhose et une maladie cardiaque.

Induction de la fibrose

L'exposition à la fumée secondaire peut entraîner des changements biologiques dans les cellules qui prédisposent à la fibrose, ce qui fait craindre qu'elle puisse jouer un rôle dans la MPOC et l'asthme.

Problèmes plaquettaires

Les changements dans la façon dont les plaquettes se combinent en raison de la fumée secondaire soulèvent la crainte que l'exposition puisse augmenter le risque de caillots sanguins et de maladies cardiaques.

Hyperactivité

Exposition à la fumée secondaire Chez la souris entraîne une hyperactivité, et il est à craindre qu'une exposition prolongée chez les enfants puisse entraîner des conditions neurologiques plus graves.

Comment éviter la fumée secondaire

La meilleure façon d'éviter la fumée secondaire est d'avoir une politique de tolérance zéro pour fumer dans votre maison et votre véhicule. Contrairement à la fumée secondaire, la ventilation fait peu pour éliminer la fumée secondaire, et une fois qu'elle est là, vous ne la connaissez peut-être même pas.

Contrairement au vieil adage; le temps ne guérit pas en ce qui concerne la fumée secondaire. Le fait que cela persiste est évident si vous avez déjà séjourné dans un hôtel qui permettait autrefois de fumer. Même s'il est sans fumée depuis une décennie, ceux qui ont le nez de limier peuvent encore saisir des bouffées de jours où les règles étaient différentes. Et des études l'ont également confirmé. Les écouvillons prélevés dans les maisons où il y a eu tabagisme ont encore des niveaux mesurables de fumée secondaire après avoir été laissés vacants pendant 2 mois.

Si vous prévoyez toujours être exposé à la fumée secondaire, voici quelques conseils:

  • Prendre une douche, se laver les cheveux et la peau si vous avez été exposé
  • Si possible, nettoyez les surfaces et les matériaux exposés à la fumée avec du vinaigre. Gardez à l'esprit que cela n'est pas toujours pratique et peut tacher et décolorer de façon permanente certains tissus et surfaces.
  • Si vous choisissez de permettre de fumer dans votre maison, ouvrez les fenêtres et essayez de décourager le tabagisme dans les pièces recouvertes de moquette. Cela dit, avec le chauffage central ou l'air central, les contaminants continueront de circuler dans toute votre maison.
  • Éduquez vos amis et votre famille. Des études qui ont examiné les croyances des personnes entourant le tabagisme ont révélé que si les fumeurs se rendent compte que leur tabagisme (via la fumée secondaire ou la fumée secondaire) affecte les autres, ils sont plus susceptibles d'appliquer une interdiction de fumer dans les ménages.

Comment éliminer la fumée secondaire

L'élimination de la fumée secondaire est plus difficile qu'il n'y paraît. Le lavage ou le nettoyage à sec ne suffit pas à lui seul. Pour qu'un nettoyant élimine la nicotine, elle doit être acide. Pourtant, la plupart des savons sont alcalins (l'opposé de l'acide) et ne parviennent pas à éliminer la nicotine même des surfaces lisses. L'utilisation d'une solution acide comme le vinaigre peut l'éliminer des surfaces comme le marbre, mais ce n'est pas toujours pratique. La plupart des gens ne veulent pas que leurs canapés confortables sentent le vinaigre. Pour la même raison, il est pratiquement impossible d'éliminer la fumée secondaire des tapis. Si vous souhaitez éliminer la fumée secondaire de votre maison, le remplacement de la moquette, bien que coûteux, est probablement la meilleure option.

Un mot de Verywell

L'inquiétude suscitée par la fumée secondaire peut provoquer des gémissements à propos d'une autre cause de cancer. Pourtant, nous savons que l'exposition directe et secondaire est nocive, il est donc sage de prendre des mesures pour éviter l'exposition à la fumée. L'élimination de la fumée secondaire qui persiste peut être plus préoccupante pour les parents de jeunes enfants.

Il est clair qu'il y a des cancérogènes dans la fumée secondaire et que ceux-ci persistent pendant une longue période après l'extinction d'une cigarette, parfois indéfiniment. Comme la recherche est nouvelle, ce n'est pas une mauvaise idée de faire preuve de prudence jusqu'à ce que l'on en sache plus. Après tout, éviter la fumée secondaire et prendre des mesures pour l'enlever lorsque cela est possible peut être agréable sur le plan esthétique et nettoyer l'environnement dans lequel vous vivez.

Rate article
Laisser un commentaire